SHARE

La cour administrative d’appel a rendu son verdict. Dans son jugement, elle a donné raison au centre hospitalier de Saint-Denis, qui avait mis fin au stage d’un étudiant en médecine en 2014 pour cause de barbe ostentatoire.

À l’attention de ceux qui ont une longue barbe. Le port de celle-ci est désormais considéré comme étant un signe religieux et ostentatoire de surcroît. C’est en tout cas ce qu’a décidé la cour administrative d’appel de Versailles. Dans un arrêté établi le 19 décembre 2017, cette dernière devait trancher sur une affaire épineuse : le renvoi d’un stagiaire, étudiant en médecine, en 2014 du centre hospitalier de Saint-Denis à cause de son apparence. Bien que l’élève en question, n’avait pas adopté un comportement prosélyte, selon la Cour, il ne respectait pas les « obligations en matière de neutralité religieuse. »

Elle a tenu à évoquer que « le devoir de neutralité s’impose aux services publics et que ce principe s’oppose à ce que les agents publics manifestent leurs « croyances religieuses dans l’exercice de [leurs] fonctions ». La barbe ayant gêné les « membres du personnel », et « l’environnement multiculturel » de l’hôpital rendant l’application du principe de neutralité « d’autant plus importante », le refus du stagiaire de tailler sa barbe doit s’analyser en un manquement au principe de laïcité, conclut la cour » note Le Point.

D’après le responsable du stage, cette affaire a créé des perturbations au sein du service. Entendant, que la rupture était justifiée.

1 commenaire

  1. Je croyais que laïcité était l ‘ acceptation de chaque individu de chaque culture au sein de la société Française tant que cela n ‘entrave pas la loi hors il en est rien car le port de la barbe est devenu ostentation en soi alors que ceci est tout simplement naturel et est vu comme une menace au bon fonctionnement d ‘un service hospitalier ? Pour moi cet étudiant a été discriminé , une atteinte à la liberté individuelle de plus ceci renforce le fait que ces détracteurs ont besoin de soin psychologique intensif pourtant des professionnels de la santé ! Si je comprends bien le raisonnement de ces détracteurs et le verdict de la cours annonçant le port de la barbe comme signe ostentatoire qu ‘en est il des noms et prénoms musulmans ? Cette loi de signe ostentatoire me semble une porte ouverte à l ‘islamophobie à la discrimination de toutes les religions une porte ouverte aux abus de la part des ces déséquilibrés psychologiques qui ont besoin d ‘un suivi médical pour retrouver cette tolérance d’antan qui faisait la grandeur du peuple Français .

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here